Et si vous achetiez des dessins de presse sous forme de NFT pour « soutenir la liberté d’expression » ?

À partir de ce mardi 3 mai, à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le Centre international de la caricature, du dessin de presse et d’humour de Saint-Just-le-Martel, Grafonage (plateforme basée à Paris) et France-Cartoons (association de dessinateurs de presse francophiles), organisent une vente de dessins de presse sous forme de NFT (non-fungible token ou jeton non fongible en français), ces fichiers numériques dont le marché a littéralement « explosé » en moins d’un an. Explications… Lire la suite

Retour haut de page